Blog monMenu.fr

Manger équilibré avec nos producteurs locaux

Spécial Régime Dukan – Papillotes de saumon aux crustacés janvier 21, 2011

Et oui avec ces fêtes, les kilos en trop se font sentir… raison plus pour essayer le régime du « fameux » Dr Dukan… Qui se « résume » par une consommation hyper-protéinée avec une charge glycémique de ZERO!! Alors la principale source de protéine se sont les viandes mais aussi le poisson…. Donc si vous en avez marre de manger des tranches de jambon ou du surimi… voici une recette simple, très rassasiante et très goutue. 🙂

Papillotes de Saumon aux crustacés

Pour 4 portions de 250 gr, 382 calories(Kcal) par portion soit 153 Kcal au 100gr

Charge glycémique (estimée) : 0

temps   de         preparationTemps de cuisson : 15 min      temps de           cuisson Temps de préparation: 10 min

Ingrédients:
4 Pavé saumon
100 gr fruits de mer
1 citron
1 pincée Sel
1 pincée Poivre

Retrouvez  cette recette  de Papillotes de saumon aux crustacés (régime Dukan) sur www.monMenu.fr et et planifiez-la sur Topograille

 

Spécial Régime Dukan – Papillotes de Merlu au citron janvier 19, 2011

Allez  on continu le régime Dukan… alors c’est vrai qu’une recette par semaine c’est pas énorme… Alors, je vais redoubler d’imagination pour vous en proposer d’autres.. mais pour l’heure voici une nouvelle papillote fameuse! 😉

Papillotes de Merlu au citron

Pour 4 portions de 150 gr, 95 calories(Kcal) par portion soit 64 Kcal au 100gr

Charge glycémique (estimée) : 0

temps   de         preparationTemps de cuisson : 15 min      temps de           cuisson Temps de préparation: 10 min

 

Ingrédients:
4    Merlu
1    citron
100  gr  Aneth
1  pincée  Sel
1 pincée  Poivre

Retrouvez cette recette de Papillotes de Merlu au citron sur www.monMenu.fr et planifiez-la sur TopoGraille

 

Calculer les calories de vos recettes en 30s novembre 2, 2010

Calculez les calories en 30s sur www.monmenu.fr

Calculer les  calories c’est souvent long et pénible. Plusieurs méthodes existent, les plus anciens gardent sous la main leur petit livret des calories par aliments, avec une simple règle de trois, ils  calculent les calories contenues dans leur recettes et repas.

Les plus avant gardistes  cherchent les calories des aliments sur internet et élaborent leurs propres feuilles de calculs. C’est encore fastidieux mais moins que de le réaliser à la main.

Certains sites internet vous proposent de calculer les calories pour vos repas. De manière plus ou moins heureuse avec des sites statiques ou dynamiques.

http://www.monmenu.fr fait partie de la seconde catégorie. Le site vous propose une application complète avec tous les outils permettant de créer des recettes et repas en calculant les calories. Une calculatrice est aussi disponibles pour calculer simplement sans prise de tête. Dans tous les cas, le calcul des calories s’effectue simplement en glissant les aliments et en ajustant les quantités. Rien n’est compliqué mais il faut bien l’avouer cela peut devenir fastidieux pour de longues listes d’ingrédients.

Dans une société ou tout va vite et où tout le monde souhaite avoir les résultats rapidement et simplement. Il nous est apparu nécessaire de proposer un outil encore plus simple et rapide.

Si vous possédez déjà numériquement le détails de votre recette en calculer les calories devrait vous prendre désormais moins de 30secondes.

La magie du copier/coller vous permettra d’obtenir le résultat simplement, un exemple valant mieux qu’un long discours voici le mode d’emploi :

  1. On positionne le nombre portion
  2. On copie/colle les ingrédients
  3. On clique sur calculer
  4. On consulte le résultat 🙂
  5. On export les infos sur son site perso en copiant le code html fourni par le liens

Le visuel du résultat:

Glucides
69gr
Protèines 9gr Lipides 23gr
6x156gr Kcal
516
100gr
330
Calculatrice à calories

Les ingrédients:

4.0    Oeuf 408Kcal
275.0  gr  Sucre 1 089Kcal
185.0  gr  Farine de blé 625Kcal
125.0  gr  Beurre 940Kcal
6.0  cl  Jus de citron 22Kcal
0.5  cc  Levure de boulanger (sèche) 13Kcal
1.0  cs  citron 2Kcal

Difficile de faire plus simple non ?

Le résultat affiche le poids de chaque portion, les calories par portion, le nombre de calories au 100gr ainsi que la quantité de nutriments pour chaque portion.

Bon en réalité le 5° point est facultative tout le monde n’a pas forcément de site internet. En revanche si vous disposez d’un site et appréciez le service n’hésitez pas à copier ce code et à le disposer sur votre site. Aucun prérequis n’est nécessaire pour afficher le résultat. Cela permettra de faire connaître le service et d’augmenter la popularité de http://www.monmenu.fr . Bien évidement le but est de toujours fournir de nouveaux outils plus efficaces et pertinents. Concernant les blogs il faut noter qu’il sera peut-être nécessaire de faire quelques petits ajustements pour avoir un bon visuel.

Pour wordpress, sélectionnez simplement le résultat dans le cadre résultat et collez le  dans votre billet (dans l’onglet visuel).

Pour blogger copiez  le code html fourni par le lien et collez le dans le cadre « modifiez le code html ».

Pour un site internet la même procédure que blogger s’applique le code html doit suffir.

Les autres plateformes de blogs non pas encore été testées.

Retrouvez la fonction de calcul de calories rapide sur http://www.monmenu.fr

 

Si vous rencontrer les difficultés d’utilisation n’hésitez pas à poster vos commentaires ici ou à nous envoyer un mail.

<div style= »font-size: 11px; font-family: &quot;Lucida Grande&quot;,&quot;Lucida Sans Unicode&quot;,&quot;Trebuchet MS&quot;,Verdana,Helvetica,sans-serif; width: 200px; padding: 0px; text-align: left; »>

<span style= »display: block; float: left; margin-left: 20px; padding-top: 7px; text-align: center; background: url(&quot;http://images.monmenu.fr/images/calories/calories-sprites.png&quot;) no-repeat scroll -47px 0pt transparent; width: 42px; height: 42px; font-size: 10px; »>Glucides<br>
52gr
</span>
<span style= »display: block; float: left; margin-left: 20px; padding-top: 7px; text-align: center; background: url(&quot;http://images.monmenu.fr/images/calories/calories-sprites.png&quot;) no-repeat scroll -237px 0pt transparent; width: 42px; height: 42px; »>Protèines<br>
7gr
</span>
<span style= »display: block; float: left; margin-left: 20px; padding-top: 7px; text-align: center; background: url(&quot;http://images.monmenu.fr/images/calories/calories-sprites.png&quot;) no-repeat scroll -141px 0pt transparent; width: 42px; height: 42px; »>Lipides<br>
17gr<br>
</span><br>
<span style= »display: block; float: left; margin-left: 20px; padding-top: 20px; text-align: center; background: url(&quot;http://images.monmenu.fr/images/calories/calories-sprites.png&quot;) no-repeat scroll -188px 0pt transparent; width: 44px; height: 42px; »>8x117gr</span>
<span style= »display: block; float: left; margin-left: 20px; padding-top: 5px; text-align: center; color: rgb(255, 255, 255); background: url(&quot;http://images.monmenu.fr/images/calories/calories-sprites.png&quot;) no-repeat scroll -94px 0pt transparent; width: 42px; height: 42px; »>Kcal<br>
388
</span>
<span style= »display: block; float: left; margin-left: 20px; padding-top: 7px; text-align: center; background: url(&quot;http://images.monmenu.fr/images/calories/calories-sprites.png&quot;) no-repeat scroll 0pt 0pt transparent; width: 42px; height: 42px; »>100gr<br>
331
</span>
<a href= »http://www.monmenu.fr &raquo; style= »font-size: 8px; font-style: oblique; »>Calculatrice à calories </a>
</div>

<p style= »margin-left: 20px; text-align: left; font-size: 12px; font-family: &quot;Lucida Grande&quot;,&quot;Lucida Sans Unicode&quot;,&quot;Trebuchet MS&quot;,Verdana,Helvetica,sans-serif; »>
<b>Les ingrédients:</b><br><br>

4.0&nbsp;  &nbsp;    <a style= »text-decoration: none; color: rgb(103, 84, 55); » href= »http://www.monmenu.fr/s/aliments/Oeuf_196615″>Oeuf</a&gt; <span style= »font-size: 10px; »>408Kcal<br></span>

275.0&nbsp; gr&nbsp;    <a style= »text-decoration: none; color: rgb(103, 84, 55); » href= »http://www.monmenu.fr/s/aliments/Sucre_1572875″>Sucre</a&gt; <span style= »font-size: 10px; »>1&nbsp;089Kcal<br></span>

0.5&nbsp; cc&nbsp;    <a style= »text-decoration: none; color: rgb(103, 84, 55); » href= »http://www.monmenu.fr/s/aliments/Levure_de_boulanger_%28seche%29_3440645″>Levure de boulanger (sèche)</a> <span style= »font-size: 10px; »>13Kcal<br></span>

6.0&nbsp; cl&nbsp;    <a style= »text-decoration: none; color: rgb(103, 84, 55); » href= »http://www.monmenu.fr/s/aliments/Jus_de_citron_2588700″>Jus de citron</a> <span style= »font-size: 10px; »>22Kcal<br></span>

185.0&nbsp; gr&nbsp;    <a style= »text-decoration: none; color: rgb(103, 84, 55); » href= »http://www.monmenu.fr/s/aliments/Farine_de_ble_196612″>Farine de blé</a> <span style= »font-size: 10px; »>625Kcal<br></span>

125.0&nbsp; gr&nbsp;    <a style= »text-decoration: none; color: rgb(103, 84, 55); » href= »http://www.monmenu.fr/s/aliments/Beurre_262149″>Beurre</a&gt; <span style= »font-size: 10px; »>940Kcal<br></span>

1.0&nbsp; cs&nbsp;    <a style= »text-decoration: none; color: rgb(103, 84, 55); » href= »http://www.monmenu.fr/s/aliments/Zeste_citron_5177345″>Zeste citron</a> <span style= »font-size: 10px; »>6Kcal<br></span>

</p>

 

Verrine de pamplemousse rose et coulis de citron août 25, 2010

Ca faisait longtemps qu’on avait pas vu de recette de verrine sur le blog (1 semaine plus ??? ), en voici une pour les amateur de parfum acidulé. Bon évidement la guest-star de cette recetet pour obtenir une bonne tenue est le agar-agar…

Pour 4 portions de 212gr, 110Kcal par portion soit 52Kcal au 100gr

Charge glycémique (estimée) :6

temps       de               preparationTemps de repos :120 min      temps de                     cuisson Temps de préparation: 15 min

Les ingrédients:
1.0    Pamplemousse
4.0  gr  Agar-agar
1.0  cc  Zeste citron
50.0  cl  lait demi écrémé
40.0  gr  Sirop d’érable

Préparation de l’appareil
Délayer dans le lait froid 4gr de agar-agr, ajouter le zeste de citron et le sirop d’érable puis porter à ébullition 2 minutes sans cesser de remuer. Verser dans un saladier cette préparation et la réserver au frigo pendant au moins 2h le temps que l’agar-agar gélifie.

Préparation du pamplemousses
Peler les pamplemousses, puis peler à vifs les quartiers. Disposer quelques morceaux au fond des verrines. Avec un blender mixez la gelée de citron puis la répartir dans les verrines au dessus du pamplemousse. Terminez en ajouter un quatier de pamplemousse

Pour les gourmand, vous pouvez accompagner ce dessert d’un petit biscuit sablé.

Retrouvez la verrine de pamplemousse  avec ses calories sur www.monmenu.fr

 

Flans aux aubergines et olives août 16, 2010

Pour commencer cette semaine du bon pieds voici une recette d’entrée légère pour vous aider à équilibrer votre repas. Toujours à la fête le agar-agar et l’élément clef de la réussite de ces flans.

Pour 4 portions de 225 gr, 87 Kcal soit 38 Kcal au 100gr

Charge glycémique par portion(estimée ) : 2

temps       de               preparationTemps de cuisson :90 min      temps de                     cuisson Temps de préparation: 25 min

Préchauffer le four à Th 7- 210°C en position grill

Préparation des légumes
Laver les aubergines, piquez les plusieurs fois avec une fourchette. Posez les sur la grill du four et laisser cuire pendant 20 minutes en les retournant régulièrement; pour qu’elles grillent sur toute leur surface.
Puis sortez les du four et récupérer la chair avec une cuillère.
Épluchez l’ail et découper le en morceaux.
Mixez la chair d’aubergine avec les morceaux d’ail. Ajoutez le sel et le poivre tout en mixant. Puis mettre cette purée dans une casserole.
Découpez les olives en morceaux.

Préparation des flans
Dans la purée d’aubergine, délayez l’agar-agar. Portez à ébullition, et faites cuire 2 minutes sans cesser de remuer. Ajouter l’huile d’olive et les morceaux d’olive. Puis laisser tiédir. Incorporer le fromage blanc en mélangeant vivement.
Verser dans des ramequins.

Repos

Laisser refroidir et faites prendre 1h30 au froid.

Présentation:

Démouler et parsemer de persil haché.

Retrouver la recette de flans d’aubergines aux olives avec ses calories sur www.monmenu.fr

 

Conclusion sur l’index glycémique (4/4) juillet 15, 2010

Filed under: Général,Maigrir - mincir - régimes — monmenu @ 10:00
Tags:


Fin de notre périple dans le milieu de la glycémie. Quelques conclusions peuvent facilement dressées et quelques directions peuvent être clairement établies. Nous mangeons trop de sucre raffiné sous la forme de sucre ou de farine il  faut donc change quelques habitudes.

1. Éviter les aliments avec une forte charge glycémique, c’est parfois évidement comme dans le cas des frites que l’on diabolise déjà leur réputation de va s’améliorer à titre d’exemple :

  • 1 grande frite mcdo 160gr > 471Kcal > IG : 95 > CG 55
  • 230 gr de pain à hamburger > 230 Kcal > IG : 85 > CG 35

Totale 700Kcal CG :90

Bon 700Kcal c’est pas mal mais pas encore dramatique, cela dis on a pas pris en compte ni les steack ni la salade composant le sandwich. En revance la charge glycémique du repas est de 90 on a déjà fait exploser le compteur journalier.

Cependant il faut relativiser ses chiffres, par exemple l’indices glycémique du hamburger se verra abaisser par la présence de lipide dans la sauce, de protéine dans le steack et de fibre dans la salade. Le calcul n’est donc pas si simple que ca. Cependant on voit rapidement a quel point il est facile de dépasser les limites du raisonnable.

  1. Préféré les aliments complexe au forme les plus raffiné par exemple une baguette intégrale plutôt qu’une baguette de pain blanc. L’indice glycémique sera beaucoup plus faible et la sensation de satiété beaucoup plus vite atteinte.
  2. Manger des fibres dans lors de vos repas. Cela augmente le temps vidange gastrique est donc étale le pique glycémique dans le temps. Le son est un bon candidat pour obtenir des fibres facilement bien évidement privilégier les légumes reste une priorité.
  3. De pas trop cuire ses aliments, plus ils sont cuits plus leur indice glycémique augmente.
  4. Privilégier les légumineuses au pâtes et au riz. Souvent délaissés les légumineuses tels que les flageolais, les lentilles et les pois cassé ont un pouvoir rassasiant plus important que les pâtes et le riz tout en ayant un indice glycémique beaucoup plus faible.
  5. Remplacer vos pâtes de farine blanche par des pâtes intégrale
  6. Préférez toujours le fruits au jus de fruits les fibres présentent dans la chair et la pulpe du fruit font grandement baissé l’indice glycémique par exemple l’indice glycémique d’une pomme est de 35 alors que son jus de pomme sera de 55.
    Nous voilà à la fin de se périple sur la glycémie j’espère avoir été aussi clair que possible sans introduire trop d’inexactitude. Si toutefois vous en relevez n’hésitez pas à me le signaler pour que s’améliore ses articles. J’espère que ces articles vous aurons permis de trouver une voie différente pour équilibrer votre alimentation et surtout sans privation.

  • Une dernière remarque concernant les aliments àfaible IG. Si vous vous lancez dans cette aventure alimentaire, vous allez très vite vous retrouvez à acheter des produits en magasin bio. Étrangement ou logiquement ces magasins dispose du plus grand choix de céréales et de produit à faible IG. Si par exemple vous recherchez des farines avec un IG un peu plus bah tel que de la farine intégrale (T150 ou supérieur )vous la trouverez nécessairement dans ce genre d’épicerie. L’explication est simple ce genre de farine contient une quantité importante d’enveloppe de la graine (appelé le son de blé ou d’avoine selon la farine). C’est bien sur cette enveloppe qui reçoit traditionnellement les traitement chimique(pesticide, herbicide etc ) en agriculture conventionnel. Il est donc clairement improbable de fournit une farine intégrale issu de blé traité au pesticide sans péril sanitaire (bon j’exagère surement).Voilà la farine intégrale c’est bio c’est bien et c’est sans pesticide 🙂
  • Vous pourrez aussi découvrir dans ses épiceries une variété de céréale que vous n’imaginiez pas quinoa , sorgo avec leurs avantages nutritionnels.

Voilà un prochain article viendra bientôt pour évoquer la pâtisserie avec des farines complète voir intégrale … et croyais moi ce n’est pas du tarte de réussir un simple gâteau.

 

TopoGraille et les IG (3/4) juillet 13, 2010

Filed under: Général,Maigrir - mincir - régimes — monmenu @ 11:00


Bah effectivement je ne vais pas vous parler de tout cela si je n’ai pas quelque chose d’intéressant à vous offrir sur le sujet.

D’une part pour les aliments la notion d’indice glycémique a été rajoutée sur leurs fiches . Vous pouvez donc consulter cette information au même titre que les calories. Des classements on été mis en place pour trouver facilement les aliments avec un faible IG.

Sur les repas et recettes la mention de charge glycémique a été apposée, pour ces derniers en effet déterminer un indice glycémique est impossible sans test clinique.

TopoGraille se contente donc de construire une forme indice composite à partir des indices glycémique des différents aliments composant le repas ou la recette.

Quelle est l’avancement de la complétion de la base.?
Trouver les renseignements nécessaires pour compléter les 700 fiches aliments de la base de données tient plus de l’exploit d’autre chose. Pour le moment à peu prés 450 aliments sont couverts cependant la véracité et l’exactitude des sources est assez difficile à vérifier des fois celles ci se contredisent par exemple sur les carottes cuite 80 ou 45  ? La difficulté de collecte des données autours de cette notion est due à la manière dont celle ci est mesurée : par des tests cliniques. Alors évidement tous les aliments n’ont pas été testé et la base de www.monmenu.fr restera donc en carence sur un bon nombre d’aliments pour un bon moment. Nous n’avons évidement pas pour rôle d’effectuer ces tests et mesures. Qui sais un jour cette mention sera qu’elle obligatoire sur les aliments préparés. Pour le moment l’essentiel des aliments de base est couvert.

Comment utiliser les indices glycémique et charge glycémique avec Toporaille ?

Pour les aliments que vous créez vous même dans la base l’indice glycémique peut être librement positionné. Cette indice permet par la suite d’établir la charge glycémique d’une recette par portion. Pour connaître cette dernière vous n’avez qu’a créer une recette y glisser les aliments et la sauver.

La charge glycémique par portion sera automatiquement calculée comme les calories.

De même la création d’un menu vous permet de calculer la charge glycémique et les calories en glissant une recette ou un aliments.

En dernier lieu la calculette vous, permet sans rien créer d’obtenir les mêmes calculs en glissant les fiches.

En gros rien de compliqué faites comme avant vous avez juste une information en plus.

Evidement l’intégration de la charge glycémique a été réalisée dans les graphique. Une planification de vos repas vous permettra de confronter vos consommations de nutriments et la charge glycémique induite sur les journées et les semaines. Vous pourrez donc savoir si vous dépasser fréquemment ou non les plafonds recommandés.

Méfiez vous cependant de plusieurs chose :

  • Toute la base des aliments n’est pas renseignée lorsque l’information n’est pas connu un -1 est affiché (cela ne veut absolument pas dire que l’aliment réduit la charge glycémique 😦 )
  • Les intéractions entre les aliments modifie L’IG des aliments absorbés,  avaler un litre d’huile avec un kilo de pain réduira fortement l’IG du tout. Voyez donc la charge glycémique comme une indication potentiel maximum ne tenant pas compte des interactions entre les aliments.

La cuisson des aliments modifie leur indice glycémique il y aura donc surement un petit biais.

Considérez ainsi la charge glycémique comme un indicateur avancé (mais pas totalement fiable), il vous donnera comme la météo une tendance sur vos consommations. cet indicateur vous donnera une bonne idée de la qualité des sucres que vous consommez régulièrement.

 

Les indices glycémiques dans la pratique (2/4) juillet 12, 2010

Filed under: Général,Maigrir - mincir - régimes — monmenu @ 10:00
Tags: ,

IG et régimes
Dans la pratique de nombreux régimes se basent sur la notion d’index glycélique. On peut citer le méthode Montignac ou même le régime Dukan pour déterminer la fameuse liste des 100 aliments autorisés.
L’index glycémique vient ainsi compléter la logique arithmétique des calories. S’il est vrai que l’on grossi lorsque l’on mange trop ( et donc absorbons trop de calories) il est aussi vrai que certains aliments sont assimilés et stockés beaucoup plus rapidement que d’autres.

Les facteurs modifiant l’IG
En réalité l’index glycémique d’un aliment dépend de la nature du sucre qu’il contient ainsi que de la quantité de fibre et de lipide associés. Par exemple le fructose (IG :20)contenu dans le fruit provoquera un pique glycémique moins important que le saccharose(IG:70) contenu dans une madeleine industrielle.
La cuisson et la maturation des aliments modifient aussi la valeur de l’indice glycémique . Une banane bien mure aura un indice glycémique plus elevé qu’une banane verte. La raison en est assez simple le processus de dégradation ayant déjà étant bien entamer par la maturation, il en est d’autant plus simple pour l’organisme d’assimiler les sucres de l’aliment.
De même des pâtes cuites trop longtemps auront un IG plus élevé que des pâtes cuites al dente l’écart allant de 5 à 10 point. Encore une fois l’explication est simple la cuisson à déjà commencer la dégradation des aliments.

IG et satiété
Tous les aliments n’ont pas non plus la même capacité à satisfaire la satiété. Prenons un exemple, 20cl soda (IG:70 avec 10 % de sucre)  vous calera moins qu’une pomme de 200gr (IG:35 avec 19% de sucre ) pourtant la charge glycémique sera la similaire (14 contre 13,3) .
L’indice glycémique vient parfaitement compléter les premiers idées que j’ai défendu il y a quelques mois sur la faim et la satiété. En effet les aliments à faible indice glycémique vont souvent de paire avec une satiété plus vite atteinte. L’indice glycémique d’un aliment variant en fonction de la quantité de fibre de celui ci. Les aliments à faible IG se trouve être aussi ceux contenant le plus de fibre et garantissant un bon rassasiement.

Mieux manger grâce à l’IG

Notre alimentation moderne nous porte à consommer de grandes quantités de sucre fortement raffiné et donc dépourvu de fibre. C’est par exemple le cas de gâteau fait à partir de farines blanches dépourvue de leur son, du pain, des pâtes blanches. Ce passer de glucide comme le préconise certains régimes pendant un temps donner ne me parait pas une solution pérenne sur le long terme en revanche sélectionner habilement les aliments avaler en fonction de la qualité de leur sucre parait plus intelligent.

Dans une démarche de rééquilibrage alimentaire il sera donc primordial de s’affranchir d’une bonne partie de sa consommation de sucre raffiné.
Le premier réflexe à avoir est sans doute de remplacer une partie de vos aliments couramment consommés.

  • On pense en particulier à l’abandon du pain blanc pour un pain complet ou intégrale. Le remplacement des pâtes élaborées à partir de farine blanche par des pâtes intégrale. Tous les riz n’ont pas non plus le même IG celui ci varie de 35 à 70. (riz sauvage au riz blanc).
  • La préparation de vos plats peuvent aussi être subtilement modifié en évitant de trop cuire inutilement (quand c’est déjà pré-maché c’est quand même moins bon non ?).
  • Bon aussi évidement il faudra changer durablement ses habitudes en remplaçant une partie de sa consommation de féculent (pâte, riz, pomme de terre) par d’autres légumineuses comme les lentilles, les flageolais et les pois cassés. Le bon côté est que cela donne de nouveaux aliments à cuisiner et donc de nouvelle recettes à découvrir.
  • Limiter sa consommation de farines raffinés en diminuant sa consommation de pain viennoiserie et pâtisserie semble aussi une bonne piste à envisager. Les remplacer par un fruit est encore une meilleure idée car il apportera beaucoup de vitamines et de fibres.

Pour bien choisir vos aliments consulter les tables d’indices glycémiques de www.monmenu.fr. Dans le prochain article nous verrons les outils mis à disposition dans TopoGraille et http://www.monmenu.fr pour bien choisir les aliments.

 

Les indices glycémiques en théorie (1/4) juillet 7, 2010

Filed under: Général,Maigrir - mincir - régimes — monmenu @ 10:00
Tags: ,

Dans un précédent point projet j’évoquais la disponibilité des indices glycémiques dans TopoGraille et sur les listing de http://www.monmenu.fr. Vous pouvez ainsi depuis quelques temps retrouver sur www.monmenu.fr et sur TopoGraille la mention d’indice ou charge glycémique sur les aliments, recettes et repas.

Quelques éclairages sur cette notion est nécessaire pour informer la foule de mécréants pas encore convertis à la religion du faible IG (bon je suis pas entièrement converti et je faisais encore parti des ignorants il y a quelques semaines ).

Qu’est ce que l’index glycémique ou indice glycémique?
L’index glycémique mesure la capacité d’un aliment à entrainer un pique de glycémie dans le sang après absorption. Qui dit pique glycémique dit pique d’insuline chargée (en autres choses) de fixer les excès de glucose sanguin et de les stocker (sous forme de glycogène usuellement). Alors vous avez bien lu on parle bien d’insuline ce n’est pas un terme réserver au diabétique ni juste un produit avec lequel ont se fait un shoot. L’insuline est sécrétée naturellement par le corps pour fixer les nutriments.
L’absorption d’une grosse quantité d’aliment à index glycémique élevé génère une hyper production d’insuline qui pourra abaisser la quantité de sucre en dessous de la valoir nominal de 1gr de sucre par litre de sang générant ainsi coup de barre et fringale.

Pour rentrer plus dans le détails l’indice glycémique dépend directement du temps de vidange gastrique nécessaire à la digestion et à la décomposition d’un aliment. Plus un aliment est complexe plus il sera difficile à ingérer ainsi le sucre contenu par l’aliment sera décomposer lentement générant un faible pique glycémique.

Comment mesure-t-on l’indice glycémique ?
Bon voici clairement la difficulté de cette indicateurs, il est en effet mesuré en effectuant des tests cliniques puis en mesurant la montée de la glycémie des cobayes. Autant dire de suite que tout le monde ne réagit pas de la même manière au sucre présent dans ses aliments. Les indices apposés aux aliments ne sont donc que des moyennes calculées sur plusieurs mesures. Tout le monde n’étant pas égale face à l’absorption du sucre le pique d’insuline correspondant au pique de glycémie sera diffèrent d’une personne à une autre en fonction du métabolisme(les personnes diabétiques en sont un exemple). En fonction de votre type de réponse à la glycémie vous assimilerez donc plus ou moins facilement et durablement (sous forme de triglycérides -on pourra dire graisse- in fine après quelques étapes de transformation ) le surplus de sucre consommé.

IG bas – IG Moyen et IG haut

La notion d’indice glycémique étant assez imprécise une classification simplifiée a été établie
En dessous de 15 les aliments sont dis a indice extrêmement bas
En dessous de 35 les aliments sont dis à indice bas
En dessous de 50 les aliments sont dis à indice moyen
En dessus de 55 les aliments sont dis à indice élevé

IG et Charge glycémique
Considérer l’index glycémique d’un aliment et l’écarter de son alimentation n’est pas forcément judicieux. Certains aliments avec un indice glycémique élevé ne comporte que peux de sucre ainsi l’augmentation de la glycémie et l’assimilation de glucose restera finalement assez faible. La charge glycémique prend ainsi en compte la quantité de sucre contenu dans l’aliment.
La charge glycémique est calculée comme suit:

CG = IG*Qte glucide /100

Une charge glycémique raisonnable sur une journée se situe autour de 80, au dessus de 120 la charge glycémique est très élevé. Pour une personne désirant perdre du poids la charge glycémique devrait se situer autour de 50. Sortez vos calculettes ou tout simplement TopoGraille pour faire votre bilan. Sans dépasser le nombre de calories recommandé par jour il y a fort à parier que vous dépassiez les plafonds plusieurs fois par semaine.
On soulignera ici que la charge glycémique est un indicateur quantitatif contrairement à l’IG qui se contente lui de classifier qualitativement les sucres contenus dans les aliments.

Conclusion

Pour conclure rapidement avant le prochain article quel est l’intérêt de l’index glycémique ? Surveiller l’index des aliments consommés permet de choisir des aliments contenant des sucres de bonne qualité qui sont assimilés lentement et maintiennent le plus longtemps possible le taux de sucre dans le sang évitant ainsi les coups de barre et les petites fringales. Dans le prochain article nous verrons dans la pratique comment est l’employé l’index glycémique.

 

Blog de régime juin 14, 2010

Filed under: Général,Maigrir - mincir - régimes — monmenu @ 3:02
Tags:

Pour changer parlons ici un peu de régime, c’est l’une des vocations du blog qui se perd un peu ces temps ci au grès d’autres occupations. Comme tout le monde le sait (ou pas d’ailleurs) le secret de la réussite d’un régime c’est … (on fait trainer le suspense)..
.
.
.
.
.
LA MOTIVATION (ou détermination), oui c’est bien elle qui conditionne la réussite de tout régime ou plus judicieusement rééquilibrage alimentaire. Je préfère cette dernière méthode pour parvenir à un amincissement même si les résultats se font parfois attendre. Le régime ne débouche pas forcément toujours sur l’adoption de bonnes habitudes qui assurent le maintient dans le temps d’un poids de forme et de lutter contre le bien connu effet Yoyo.

Ceci étant, des régimes qui réussissent et qui débouchent sur de vrais résultats avec de bonnes habitudes ils en existent. C’est le cas du régime ppiout qui a perdu 14 kg grâce à un régime dukan qu’elle a désormais assimilé à son alimentation de tous les jours. Force d’innovation elle propose désormais ses propres recettes en accord avec cette méthode, vous pouvez commander le recueil des recettes dukan de ppiout sur son blog
Carnet de recette

Au travers de son blog, ppiout a fait un suivi régulier de son régime d’une part pour informer les internautes sur la méthode dukan mais aussi pour conserver sa motivation tout au long de son régime. On pourrait ainsi assimiler l’internaute à une conscience externe source de motivation à travers ses commentaires ( peut-être aussi les bonnes pensées ..) . C’est aussi en tout autres choses un défit que la blogueuse relève envers elle-même mais aussi vis à vis des internautes aux quels sont clairement affichés les objectifs.
Le blog de ppiout est en tout un cas un exemple sur plusieurs points:

  • Le régime ppiout est une réussite, elle a perdu 14Kg à part couper une jambe je sais pas comment faire mieux 🙂 …
    Le blog de ppiout
  • Ppiout a profondément modifié ses habitudes, ca lui permettra de tenir aisément sont poids de stabilisation
  • Un réseau de soutien s’est désormais créé permettant de trouver conseils et motivation  à travers un forum

Si vous êtes intéressé par cette méthode de régime je vous invite donc à vous rendre sur le blog de ppiout et à consulter un peu les archives pour avoir plus de renseignements.
Participer à ce genre de communauté et afficher ses objectifs en discutant de ses problèmes est sans doute une bonne manière de modifier ses habitudes alimentaires. Cela permet d’obtenir de bons conseils et surtout d’avoir une oreille plus attentive à vos soucis que votre cercle familiale qui est peut-être déjà las de votre sempiternelle problème de poids.

Dans tous les cas, je souhaite aux personnes sensible à ce billet d’obtenir d’aussi bons résultats que ppiout et pourquoi pas en tenant votre propre blog. Il existe désormais des communautés autour de ce sujet qui vous simplifieront fortement la vie par exemple le forum de ppiout 🙂.